Crime : Huit ans de prison pour avoir forcé des enfants à mendier

La Cour municipale de Phnom Penh a condamné la semaine dernière une Cambodgienne à huit ans de prison pour avoir forcé sept enfants à mendier dans la rue, indique un avocat de l’ONG International Justice Mission Cambodia.

Phuong Channy, 50 ans, a été condamné par le juge Mong Monisophea à huit ans de prison
Phuong Channy, 50 ans, a été condamné par le juge Mong Monisophea à huit ans de prison

Mme Phuong Channy, 50 ans, a été condamné par le juge Mong Monisophea à huit ans de prison conformément à l’article 12 de la loi sur la répression du trafic humain et l’exploitation sexuelle. Pendant huit ans, l’accusée a forcé sept enfants à aller mendier dans les rues de la capitale. Les enfants devaient lui reverser deux dollars par jour sous peine d’être battus avec du fil électrique et d’être forcés de dormir sur les bancs dans les rues. Elle a utilisé les enfants d’autres mendiants et parmi les sept enfants, deux étaient juste des nourrissons ”portés” par des complices de la criminelle.

Haut de page