USA : 43 Cambodgiens expulsés arrivent à Phnom Penh

Quarante-trois citoyens cambodgiens, reconnus coupables de crimes aux États-Unis sont arrivés à Phnom Penh ce jeudi vers 7h30 du matin. Les rapatriés étaient soumis à des mesures de renvoi légales délivrées par un juge de l’immigration américain.

“…Nous apprécions la coopération du gouvernement cambodgien dans le processus de renvoi, et sa volonté de respecter ses obligations envers le droit international qui impose d’accepter le retour de ses nationaux qui sont devenus indésirables aux États-Unis…”, a déclaré l’ambassadeur américain au Cambodge Mr William A. Heidt à la presse locale. Plus de 1 900 ressortissants cambodgiens vivant aux États-Unis font actuellement l’objet d’une ordonnance de renvoi. Cet accord de coopération entre les deux pays, même s’il est respecté, pose de sérieux problèmes pour ces Cambodgiens revenant dans leur pays natal. Ils l’ont souvent quitté alors qu’ils étaient enfants, parlent rarement la langue et subissent des difficultés de réadaptation.

Haut de page