Santé : 55,4 millions $ pour lutter contre le VIH et la tuberculose

Le Cambodge a lancé officiellement le programme de lutte contre le VIH et la tuberculose 2018-2020. Ce programme, d’un montant de 55,4 millions de dollars américains, est financé par le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. La cérémonie de lancement du programme s’est déroulée hier à Phnom Penh sous la présidence du ministre d’Etat Aun Pornmoniroth, ministre de l’Economie et des Finances, et Mark Edington, chef de la Division de gestion des subventions du Fonds mondial.

Mark Edington, chef de la Division de gestion des subventions du Fonds mondial et Aun Pornmoniroth, ministre de l’Economie et des Finances
Mark Edington, chef de la Division de gestion des subventions du Fonds mondial et Aun Pornmoniroth, ministre de l’Economie et des Finances

Les représentants des ministères et institutions concernés, du Fonds mondial et d’organisations de la société civile ont également participé à cet événement. Aun Pornmonoroth a souligné dans son discours que le Fonds mondial était le principal partenaire de développement du Cambodge, contribuant de manière significative à la lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme. Selon le ministre,, 41 millions de dollars US seront utilisés pour combattre le VIH et le reste sera destiné aux interventions contre la tuberculose.

Avec C. Nika – AKP Phnom Penh, avril 2018 –

Haut de page