Nature : Le programme de protection des nids sécurise l’envol de près de 7 000 oiseaux dans les plaines du nord

Depuis 2002, l’ONG WCS, le ministère de l’Environnement et les membres des communautés ont protégé 3 800 nids de onze espèces d’oiseaux menacées à l’échelle mondiale, entraînant ainsi l’envol de 6 806 oiseaux dans les plaines du nord du Cambodge. En réponse à la collecte généralisée d’œufs et de poussins, qui menaçait les grands oiseaux au début des années 2000, un programme a été établi pour payer directement les membres de la communauté afin de garantir la protection des principaux sites de nidification des oiseaux. Dans le cadre de ce projet, les populations locales vivant dans le sanctuaire de la vie sauvage de Chhep et le sanctuaire de Kulen Promtep (KPWS) reçoivent des paiements si elles réussissent à localiser, surveiller et protéger les nids jusqu’à leur envol.

Pélicans du Cambodge
Pélicans du Cambodge

”…La protection des nids a réduit les menaces liées à la collecte des œufs, à la perturbation des nids et à l’exploitation forestière…”, déclare Rours Vann, chef de l’équipe de surveillance de la faune de la WCS à KPWS. ”…Le succès du programme a été étroitement lié à notre recherche sur l’écologie des principales espèces d’oiseaux et aux solides relations de travail avec les communautés locales. Lorsque les communautés ont la possibilité d’obtenir des avantages socio-économiques de leurs ressources fauniques, elles sont plus motivées pour les protéger…” Les espèces cibles du programme comprennent les ibis, les vautours, les cigognes, les grues et les canards.

Marabout du Cambodge
Marabout du Cambodge

Les plaines du nord du Cambodge accueillent les sanctuaires de faune de Kulen Promtep, de Chhep et de Prey Preah Roka. Ces dernières années, la principale menace pesant sur les espèces d’oiseaux est la perte d’habitat en raison du défrichement des terres, de la pression du développement économique et de l’exploitation illégale de grandes espèces de bois qui sont privilégiées par les grands oiseaux pour la nidification.

”…Le programme de protection des nids fait partie de notre approche plus vaste de conservation à l’échelle du paysage dans les plaines du Nord…”, déclare Ken Sereyrotha, directeur du programme de pays de la WCS. “Cela implique de travailler en étroite collaboration avec notre gouvernement, la communauté et les ONG partenaires pour établir et gérer les aires protégées, élaborer des plans de zonage d’utilisation des terres et améliorer les moyens de subsistance favorables à la vie sauvage.”

La protection des nids WCS dans les plaines du nord du Cambodge est soutenue par le Centre Sam Veasna, l’Union européenne, l’Agence Française de Développement et Margaret A. Cargill.

Par Mengey Eng – WCS

Haut de page