Ratanakiri : 300 tonnes de manioc – jour prévues pour l’export

La première usine de traitement de manioc de Ratanakiri devrait fonctionner à pleine capacité à partir du mois prochain, et produire 300 tonnes de manioc par jour. L’usine est à présent en phase de test et ne produit que dix tonnes de produits à base de manioc par jour, a déclaré Soy Sona, directeur du département agricole de Ratanakiri à la presse locale.

Récolte de manioc
Récolte de manioc

“…Une fois pleinement opérationnelle, l’usine pourra produire jusqu’à 300 tonnes de produits de poudre de manioc, qui seront vendus localement et à l’étranger…”, a-t-il ajouté, ajoutant que la société propriétaire de l’usine envisage d’exporter vers la Chine et l’Inde.

“…Je crois aussi que les terres utilisées pour la culture du manioc vont augmenter. L’année dernière, nous avions 15 000 hectares de plantations de manioc dans la province. D’ici l’année prochaine, nous en aurons peut-être 17 000…”, a-t-il indiqué, ajoutant que le manioc sec  se vend actuellement à 350 riels le kilo.

Haut de page