Bangkok : Arrestation de Sam Serey, président du Front de libération nationale khmère

Sam Serey, président du Front de libération nationale khmère, une organisation qualifiée de terroriste par le Premier ministre Hun Sen, a été arrêté par les autorités thaïlandaises mercredi. Le général Khieu Sopheak, porte-parole du ministère de l’Intérieur, a déclaré aujourd’hui que les autorités cambodgiennes avaient reçu des informations selon lesquelles M. Serey aurait été appréhendé mercredi à Bangkok alors qu’il demandait une prolongation de visa. Sam Serey aurait été arrêté vers 22 heures.

Sam Serey, président du Front de libération nationale khmère
Sam Serey, président du Front de libération nationale khmère

Le général Sopheak a déclaré que les autorités cambodgiennes préparaient un document pour l’extradition de M. Serey. “…Nous demanderons aux autorités thaïlandaises de l’envoyer au Cambodge car M. Serey doit purger une peine de prison…”, a-t-il dit. M. Serey a été condamné par contumace à neuf ans de prison pour avoir prétendument tenté de renverser le gouvernement en 2014.

Depuis 2014, vingt membres du Front de libération nationale khmère ont été condamnés après avoir été reconnus coupables de complots visant à renverser le gouvernement et à inciter la population à protester contre le gouvernement. Chacun a été condamné à entre un et dix ans de prison. 18 membres du mouvement sont actuellement en prison à Phnom Penh.

Haut de page