Premier ministre – discours : …Angkor Sankantra 2018 est le reflet de la paix dans le royaume

Le Premier ministre du Cambodge, Samdech Techo Hun Sen, a inauguré vendredi Angkor Sankranta 2018, le festival annuel célébrant le Nouvel An lunaire traditionnel dans la province de Siem Reap, dans le nord-ouest du pays. Se déroulant au complexe du célèbre parc archéologique d’Angkor, la cérémonie d’ouverture a été diffusée en direct sur la chaîne de télévision nationale du Cambodge et la chaîne Bayon TV.

Angkor Sankranta est aussi l'occasion de montrer aux touristes et amis étrangers la gloire et la richesse de notre culture
Angkor Sankranta est aussi l’occasion de montrer aux touristes et amis étrangers la gloire et la richesse de notre culture

Hun Sen a déclaré que c’était la sixième année consécutive que la nation d’Asie du Sud-Est organisait le festival, qui visait également à attirer davantage de touristes sur le site d’Angkor. “…Angkor Sankranta est aussi l’occasion de montrer aux touristes et amis étrangers la gloire et la richesse de notre culture, ajoutant que “…Angkor Sangkranta présente un spectacle culturel riche et offre des opportunités aux Cambodgiens et aux touristes pour profiter de la nouvelle année et inspirer les jeunes Cambodgiens à se familiariser avec la culture, l’art, les danses traditionnelles et les jeux folkloriques, et la tradition khmère…”

Le Premier ministre n’a pas manqué de déclarer que le festival reflétait également la paix et la stabilité au Cambodge en 2018 marquant le vingtième anniversaire de la fin totale des affrontements dans le pays. “…Nous devons protéger cette paix durement acquise à tout prix…”, a-t-il déclaré. Selon le gouverneur de la province de Siem Reap, Khim Bunsong, l’Angkor Sankranta 2018 devrait attirer deux millions de visiteurs, contre environ 1,6 million lors du festival de l’année dernière. Le festival de Sankranta est également célébré en Thaïlande, au Laos et au Myanmar.

Le Premier ministre a également insisté sur l’importance de l’organisation d’Angkor Sankranta dans la province de Siem Reap, expliquant que cette célébration attirait plus de touristes dans la province, créait de la joie à l’occasion du Nouvel An Khmer traditionnel, reflétait la solidarité, la fraternité au sein de toute la famille cambodgienne, et ouvrait la voie à l’organisation de  Sankranta dans d’autres provinces et villes du royaume. Cette année, a-t-il ajouté, Sankranta a lieu dans plus de 10 provinces et villes.

Samdech Techo Hun Sen a également réitéré la nécessité de maintenir la paix pour plus de développement. “…Pas de paix, pas de développement et pas d’Angkor Sankranta aujourd’hui…”, a-t-il souligné.

"...Nous devons protéger cette paix durement acquise à tout prix...", a-t-il déclaré
“…Nous devons protéger cette paix durement acquise à tout prix…”, a-t-il déclaré

C’est la quatrième fois que le Samdech Techo Hun Sen participe à l’événement Angkor Sankranta organisé chaque année par l’Union des fédérations de jeunes du Cambodge (UYFC) depuis 2013. Après la cérémonie d’ouverture, le Premier ministre, accompagné de hauts fonctionnaires, d’invités et des membres de sa famille, a visité l’exposition située en face de la terrasse des éléphants, sur la place royale d’Angkor Thom.

Haut de page