Aquaculture : Projet chinois de 100 millions $

La société chinoise Jin Yu Tang Aquaculture Cambodge prévoit d’investir 100 millions de dollars dans des projets d’aquaculture en eau douce et en eau de mer dans les provinces de Preah Sihanouk et de Koh Kong. Jin Yu Tang a l’intention d’investir dans des projets d’aquaculture dans le district de Sre Ambel, à Koh Kong, qui s’étendront sur une superficie de 240 hectares. De même, des projets d’élevage en haute mer s’étendant sur 2 000 hectares sont prévus sur l’île de Koh Rong Samloem.

Pêcheur local vendant ses prises du matin à la jetée de Chhnoc Trou, province de Kampong Chhnang. Photo par Sylyvann Borei. (cc)
Pêcheur local vendant ses prises du matin à la jetée de Chhnoc Trou, province de Kampong Chhnang. Photo par Sylyvann Borei. (cc)

“…Les projets se concentrent sur l’approvisionnement, la distribution, la recherche et le développement de la technologie aquacole au Cambodge…”, a déclaré Veng Sakhon, le ministre de l’Agriculture, ajoutant que l’investissement total sera de 100 millions de dollars et que 430 nouveaux emplois seront créés. Avec la hausse des captures fluviales et maritimes, les recettes du secteur de la pêche cambodgien ont atteint 750 000 dollars l’année dernière, soit 150 000 dollars de plus qu’en 2016. Toutefois, le secteur a enregistré une baisse des exportations de poisson frais et de produits transformés.

Selon le rapport annuel du ministère de l’Agriculture, 16 625 tonnes de poisson ont été capturées dans les rivières cambodgiennes l’année dernière, tandis que 121 025 tonnes ont été pêchées en mer.

Haut de page