Crime : 89 cybercriminels chinois déportés

Le Département des enquêtes du ministère de l’Intérieur, en collaboration avec la police chinoise a procédé à l’expulsion de 89 Chinois, accusés de jeu en ligne illégaux, d’enlèvement et de tentative d’enlèvement. Le 12 mars, la police de l’immigration avait fait une descente dans un appartement du district de Tuol Kork et arrêté 100 ressortissants chinois pour des jeux d’argent en ligne et des extorsions et escroqueries utilisant la technologie VoIP – Voice over Internet Protocol.

89 cyber-escrocs chinois déportés
89 cyber-escrocs chinois déportés

Selon le chef du département, Ouk Hai Seila, 36 Chinois, dont 15 femmes ont été déportés dans le premier vol vers Shenzhen à 14h30 mercredi; 53 dans le deuxième vol vers Guangzhou Baiyun à 19h30.  L’ambassadeur de Chine au Cambodge, Xiong Bo, avait déclaré en février que la Chine soutenait sans réserve l’arrestation de ses ressortissants qui commettaient des crimes dans le royaume. De 2011 à 2017, 1 133 ressortissants chinois, dont 222 femmes, ont été expulsés vers la Chine pour des infractions liées à la cybercriminalité.

Haut de page