Nouvel An : Appel à la prudence sur les routes du royaume

Durant le Nouvel An Khmer en 2017, 55 personnes avaient été tuées et 226 blessées, dont 126 grièvement, sur les routes de royaume. Les raisons étaient tristement les mêmes qu’habituellement : les excès de vitesse, l’alcool au volant et les dépassements dangereux. Les statistiques du premier trimestre 2018 ne sont pas beaucoup plus encourageantes : 480 personnes ont été tuées et 1 234 ont été blessées dans des accidents de la route au cours de ces trois premiers mois.

Accident à Pursat. Photographie Alex Drainvile (cc)
Accident à Pursat. Photographie Alex Drainvile (cc)

Avec le nouvel an khmer arrivant à la fin de cette semaine, le ministre de l’Intérieur, Sar Kheng, a lancé un appel vendredi à l’occasion d’une manifestation organisée dans le cadre de la Semaine nationale de la sécurité routière : ”…Afin de prévenir et de réduire les accidents de la route pendant le Nouvel An Khmer, qui se déroulera du 14 au 16 avril, je demande aux usagers de la route de respecter et de suivre les conseils du Premier ministre qui recommande de respecter le code de la route…je souhaite que tout le monde fasse attention lors des trajets sur les routes. Portez un casque et une ceinture de sécurité, respectez les limitations de vitesse et ne conduisez pas en état d’ébriété…la police de la circulation sera très stricte sur ces point-là…”, a-t-il déclaré avant d’ajouter qu’en cas de soif durant ces chaudes journées du nouvel an, il était préférable de se désaltérer avec de l’eau plutôt qu’avec de l’alcool.

Véhicule en surcharge
Véhicule en surcharge

Vrai également que bon nombre de transporteurs privés, en sus de pratiquer des tarifs élevés durant cette célébration, n’hésitent pas non plus à surcharger leurs véhicules au mépris des règles les plus élémentaires de sécurité.  A rappeler toutefois qu’un effort supplémentairement a été enclenché cette année avec la mise à disposition de 60 bus gratuits durant cette période.

Haut de page