UE – Commerce : “Tout sauf les armes” reste une priorité

L’Union européenne et le Cambodge ont réaffirmé mercredi leur engagement à renforcer les liens économiques et à soutenir l’intégration du pays dans les chaînes d’approvisionnement régionales. L’engagement a été pris lors de la 10ème réunion du Comité mixte entre le Cambodge et l’UE, qui s’est tenue mercredi dernier à Bruxelles.

L'UE reste le plus grand débouché pour l'industrie du vêtement et de la chaussure au Cambodge, représentant environ 40% de toutes les exportations
L’UE reste le plus grand débouché pour l’industrie du vêtement et de la chaussure au Cambodge, représentant environ 40% de toutes les exportations

D’après le communiqué de presse conjoint, le traité “Tout sauf les armes“, initiative destinée à aider le développement du commerce bilatéral et contribuer à la croissance économique du Cambodge ces dernières années reste une priorité. “…Les deux parties ont convenu de l’importance d’un cadre d’investissement ouvert et libéralisé au Cambodge pour encourager les investissements supplémentaires de l’Union Européenne, soutenir l’intégration dans les chaînes de valeur régionales et contribuer à la diversification économique du pays…’’, indique le communique qui précise également que les échanges commerciaux entre le Cambodge et l’Union ont atteint cinq milliards d’euros (6,2 milliards de dollars) en 2017. L’UE reste le plus grand débouché pour l’industrie du vêtement et de la chaussure au Cambodge, représentant environ 40% de toutes les exportations.

L’Union Européenne fait également état des événements récents au Cambodge et appelle les autorités cambodgiennes à agir rapidement pour y mettre un terme : “…L’UE exprime sa préoccupation, en particulier sur les questions liées aux concessions foncières pour les plantations de canne à sucre, les droits de l’homme et les conditions de travail. Une action urgente du côté cambodgien est nécessaire pour résoudre ces problèmes…”, indique le communiqué.

Haut de page