Fait divers : Le britannique Daniel Jones condamné à dix mois de prison avec sursis

Le tribunal de Siem Reap a condamné le britannique Daniel Jones, 31 ans, à dix mois de prison avec sursis après avoir été reconnu coupable de production de matériel pornographique dans le cadre d’une fête organisée dans la ville de Siem Reap. Daniel Jones faisait partie des  dix étrangers arrêtés en janvier après que la police eut fait une descente dans une villa privée à Siem Reap. Jones a insisté lors de son procès qu’il n’y avait pas de sexe ou de nudité à la fête, mais s’est toutefois excusé de son comportement.

Le tribunal de Siem Reap a condamné le britannique Daniel Jones, 31 ans, à dix mois de prison avec sursis
Le tribunal de Siem Reap a condamné le britannique Daniel Jones, 31 ans, à dix mois de prison avec sursis

Les procureurs ont réussi à faire valoir que toute image qui encourage l’activité sexuelle est illégale et contraire à la culture cambodgienne. Le tribunal l’a reconnu coupable de violation des lois sur la décence et lui a infligé la peine maximale d’un an. Mais comme il avait déjà purgé un mois et 22 jours de détention provisoire “le reste sera du sursis”, a indiqué le porte-parole du tribunal Yin Srang. Le tribunal a abandonné les poursuites contre les neuf autres étrangers ayant participé à la fête et les a expulsés.

Haut de page