Environnement – Nord : Alerte sur l’empoisonnement de la faune

A travers un communiqué de presse, La Wildlife Conservation Society a exprimé hier ses vives inquiétudes concernant l’empoisonnement de la faune sauvage dans les plaines du nord du Cambodge, une activité qui pourrait dangereusement affecter les espèces menacées dans la région.

empoisonnement de la faune
Vautours du Cambodge. Photographie fournie

Selon la déclaration de la WCS, la faune menacée dans les plaines du nord du Cambodge est confrontée à une menace continue du fait de l’utilisation accrue de pesticides pour empoisonner les points d’eau naturels. Le document indique également que cette activité illégale pourrait avoir un impact sur les efforts visant à protéger certaines des dernières populations restantes des trois espèces de vautour en danger critique d’extinction.

“La consommation d’animaux empoisonnés comporte d’importants risques pour la santé à court et à long terme…l’ONG travaille actuellement pour mieux comprendre les moteurs sociaux et économiques de l’utilisation du poison pour tuer la faune…”, a déclaré M. Sereyrotha, directeur national de WCS, lors d’une conférence de presse.

Dans certaines régions, les gens utilisent du poison contre les termites. Cependant, certains utilisent le même poison pour tuer la faune, et dans certains cas, des animaux domestiques sont également morts. La zone est à sept kilomètres de l’endroit où vivent les vautours. Les agents de la WCS se disent préoccupés par le fait que les vautours périssent quand ils consomment de la viande empoisonnée. Rappelons qu’en 2009 – 2010, la population de vautours au Cambodge avait failli disparaître suite à une mortalité massive de bétail dans les provinces, liée à l’absorption par les bovins d’herbes saturées en pesticides

 

Haut de page