Economie – Conférence : Le gouvernement prévoit le maintien de la croissance et une inflation minime

Le secrétaire d’Etat cambodgien à l’Economie et aux Finances, Vongsey Vissoth, a réaffirmé que l’économie du Cambodge restait forte même si les élections parlementaires s’approchaient. Lors du forum “Économie du Cambodge : Réalisation et Vision” tenu hier à Phnom Penh, Vongsey Vissoth a précisé que les secteurs d’activités économiques continuaient à fonctionner comme d’habitude en raison du climat de confiance qui règne dans le pays. Le secrétaire d’Etat a ajouté que la perspective des élections législatives n’avait que peu d’incidence sur la croissance et les investissements.

Le gouvernement prévoit le maintien de la croissance et une inflation minime
Phnom Penh. Photographie Christophe Gargiulo

Cette année, a-t-il souligné, la croissance économique du Cambodge devrait se situer à environ 7% et à 7,1% l’année prochaine. Cette prévision repose, selon le secrétaire d’Etat, sur trois facteurs principaux : la bonne santé de l’économie mondiale, la réforme active dans tous les secteurs et la stabilité politique. Le faible taux d’inflation, la stabilité de la monnaie locale et ont également contribué à cette projection positive, a ajouté Vongsey Vissoth.

Le Cambodge a l’ambition de devenir un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure d’ici 2030 et une nation à revenu élevé vers 2050. C’est l’un des objectifs prioritaires du programme de développement du Cambodge. D’après le ministère de l’Economie et des Finances, le produit intérieur brut (PIB) du Cambodge par habitant en 2018 passerait à 1.568 dollars américains, contre 1.435 dollars l’an dernier. Les réserves de change du pays passeraient de 9.050 millions de dollars en 2017 à 10.518 millions de dollars cette année. Le taux d’inflation serait à 3,5% en 2018, contre 3,8% l’année précédente.

Avec C. Nika – AKP Phnom Penh, mars 2018 –

Haut de page