Premier ministre : Une nouvelle loi sur l’immigration est nécessaire

Lors de la cérémonie de clôture de la réunion annuelle du ministère de l’Intérieur, le Premier ministre Hun Sen a déclaré que le gouvernement royal envisageait d’élaborer une nouvelle loi sur l’immigration, ceci pour faire face à l’évolution de la régionalisation et de la mondialisation. Hun Sen en a profité pour saluer les résultats des efforts des autorités concernées pour la gestion des immigrants dans le pays.

le Premier ministre Hun Sen
le Premier ministre Hun Sen

Selon un rapport du Département général de l’immigration, il y a au total 46.776 familles d’immigrés, soit 176.812 immigrants, au Cambodge. Près de la moitié de ces familles, soit 73.397 personnes sont toujours en situation irrégulière. Depuis 2017, le ministère de l’intérieur, en coopération avec le ministere du travail et de la formation professionnelle, avaient averti le public de la nécessité pour les immigrants travaillant dans le royaume, de se mettre en règle avec les dispositions légales. Cet avertissement vise particulièrement les étrangers travaillant dans le pays et ne disposant pas de permis de travail. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, 32 512 étrangers originaires de 93 pays différents,  travaillaient au Cambodge en 2017. Cette même année, 1 389 étrangers ont été condamnés à une amende totale de 173 625 dollars pour avoir travaillé dans le pays sans permis.

Réunion annuelle du ministère de l’Intérieur
Réunion annuelle du ministère de l’Intérieur

Cette réunion annuelle du ministère de l’Intérieur était organisée, comme chaque année, pour faire le bilan du travail de 2017 et fixer de nouveaux objectifs pour 2018. Concernant cette nouvelle loi sur l’immigration, aucun détail n’a été donné pour le moment.

Haut de page