Tribunal des Khmers Rouges : L’Union Européenne poursuit son assistance

L’Union européenne (UE) a promis de verser près de sept millions de dollars en salaires aux fonctionnaires nationaux et internationaux des chambres extraordinaires des tribunaux cambodgiens (CETC) au cours des années 2018 et 2019, selon Dim Sovannarom, porte-parole du Comité national des élections et ancien porte-parole des chambres extraordinaires.

Tribunal des Khmers Rouges : L'Union Européenne poursuit son assistance
Tribunal des Khmers Rouges : L’Union Européenne poursuit son assistance

Sa déclaration intervient après le retour de la délégation de la NEC au Cambodge mercredi soir après leur visite en Russie. “…Le financement sera alloué à la partie nationale et internationale, pour la partie nationale, il a été demandé environ 2 millions de dollars…”, a déclaré Dim Sovannarom.

L’ancien chef du porte-parole a ajouté que l’engagement de l’UE a été pris après qu’il ait présenté le travail des CETC et, l’Union Européenne aurait accepté d’attribuer un soutien financier aux CETC pour 2018 et 2019. Le porte-parole des CETC, Neth Pheaktra, a déclaré qu’il avait appris que l’UE continuerait de fournir une assistance aux CETC, mais l’annonce officielle n’a pas encore été publiée.

De 2006 à 2017, l’Union Européenne a versé plus de 22 millions de dollars au Tribunal des Khmers rouges pour payer les salaires des fonctionnaires nationaux et internationaux. De 2006 à 2016, le tribunal a dépensé 293 millions de dollars, dont 224 millions de dollars pour les fonctionnaires internationaux et 68,7 millions de dollars pour les fonctionnaires nationaux.

Haut de page