Fait-divers : Mark Andrew Smith condamné pour des abus sur une fillette de cinq ans

La Cour Municipale de Phnom Penh a condamné mardi le britannique,  Mark Andrew Smith, 40 ans, à deux ans de prison pour avoir abusé sexuellement d’une fillette de cinq ans, mais sa peine a été convertie en sursis. il a également été condamné à payer une amende de 1520 dollars.

Mark Andrew Smith, ancien directeur adjoint de l'école internationale Golden Bridge
Mark Andrew Smith, ancien directeur adjoint de l’école internationale Golden Bridge

M. Smith, ressortissant britannique et ancien directeur adjoint de l’école internationale Golden Bridge à Phnom Penh, avait été arrêté en juillet dernier alors qu’il quittait l’école. Le Département de lutte contre la traite des êtres humains et la protection des mineurs du ministère de l’Intérieur avait arrêté M. Smith, soupçonné d’avoir sexuellement abusé d’une fillette de cinq ans qui étudiait à l’école où il travaillait. M. Smith avait été arrêté deux jours après qu’une cambodgienne, connue sous le nom de Viriya MC sur Facebook, eut diffusé en direct une vidéo sur Facebook décrivant l’abus présumé. Dans la vidéo, Mme Viriya, qui se présentait sur Facebook comme une conseillère à Radio Sarika FM, affirmait avoir rencontré les parents de la jeune fille. Toutefois, les entretiens avec Mme Viriya et les parents de la victime présumée avaient soulevé des doutes sur les allégations. De nombreuses voix s’étaient aussi élevées sur les réseaux sociaux contre l’arrestation du britannique, décrit comme un homme sérieux, sans histoire, et dévoué pour sa famille. La petite amie de M. Smith, Sem Malis, 30 ans, la mère de ses deux jeunes enfants, avait déclaré qu’il l’avait appelée après son arrestation en niant l’accusation et qu’elle croyait en son innocence.

Il arrive parfois, en effet, que des accusations de pédophilie soient montées de toutes pièces par certaines personnes mal intentionnées, par cupidité ou désir de vengeance, et il est toujours difficile de faire la part des choses lorsqu’une affaire éclate. Mark Andrew Smith, monstre ou victime ? dans les deux cas une vie est brisée, mais le tribunal a tranché.

Après le verdict, Samleang Seila, directeur exécutif de l’APLE, a déclaré qu’il était gravement préoccupant d’observer l’augmentation significative des abus sexuels sur les enfants dans les écoles privées, les orphelinats et les organisations de protection de l’enfance ces dernières années. ”…Des vérifications des antécédents criminels et des évaluations régulières du personnel travaillant avec des enfants devraient être mises en œuvre dans les écoles de toute urgence…”, a-t-il ajouté.

Haut de page