BNC : Il faut dédollariser l’économie cambodgienne

Pour soutenir l’actuelle croissance économique et accroître la fourniture de services financiers, les dirigeants de la Banque centrale s’accordent à dire qu’il est nécessaire de dé-dollariser l’économie et de promouvoir davantage l’utilisation de la monnaie locale. S’exprimant lors de la commémoration de la réintroduction du riel cambodgien il y a 38 ans, Ouk Maly, vice-gouverneur de la Banque nationale du Cambodge (BNC), a déclaré qu’il était essentiel de promouvoir l’utilisation de la monnaie locale pour une croissance pérenne.

Il faut dédollariser l'économie cambodgienne et utiliser le riel, indique la BNC
Il faut dédollariser l’économie cambodgienne et utiliser le riel, indique la BNC

La responsable de la BNC a souligné que le Cambodge a connu une croissance de 7% au cours des deux dernières décennies, bénéficiant d’un taux d’inflation moyen de seulement 3% et d’un taux de change dollar-riel américain stable. De plus, les réserves de change ont augmenté et sont maintenant égales à six mois de biens et services importés, ce qui est beaucoup plus élevé que dans les autres pays en développement. “…Ces facteurs de stabilité macroéconomique constituent une base solide et une condition préalable pour que le Cambodge utilise davantage le riel…Cependant, actuellement l’utilisation de riel est encore limitée. La participation et la coopération de tous les secteurs pour promouvoir le riel sont nécessaires…”, a-t-elle déclaré.

Les résultats d’une étude publiée en 2016 par la BNC en coopération avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont été présentés lors de l’événement. L’étude indique que la majorité des prêts aux entreprises sont faits en dollars américains, alors que la plupart des Cambodgiens soutiennent la promotion du riel. Les auteurs de l’étude BNC-JICA ont interrogé 2 000 ménages, 800 entreprises, cinq organismes de micro-finance, ainsi que 500 succursales de dix banques commerciales différentes. L’étude a révélé que le riel est plus couramment utilisé dans les zones rurales et que la plupart des entreprises de gros et de détail ont besoin de convertir le riel en dollar américain dans leurs opérations quotidiennes. Enfin, le dollar américain est la monnaie étrangère la plus utilisée, suivie par le baht thaïlandais, le dong vietnamien et l’Euro.

Haut de page