Rapport CAPA : Le ciel cambodgien risque l’encombrement

Selon une étude publiée aujourd’hui par le Centre pour l’Asie Pacifique (CAPA), le Cambodge devrait voir débarquer trois nouvelles compagnies aériennes cette année et porter ainsi le nombre total de compagnies aériennes operant dans le royaume à dix. Cambodia Airways, KC International Airline, soutenue par la Chine, et Air Siem Reap, soutenue par la Thaïlande, envisagent d’entrer sur le marché. Les trois sociétés sont en train de demander leurs certificats d’exploitation aérienne au Cambodge.

Le secteur de l’aviation au Cambodge a connu une croissance rapide au cours des dernières années, passant de deux lignes aériennes desservant sept avions en 2013 à sa flotte actuelle de sept lignes aériennes desservant 30 avions. La CAPA prévoit qu’il y aura 45 avions d’ici la fin de l’année. “…La flotte du Cambodge continuera à se développer rapidement au cours des prochaines années, car le trafic de passagers augmente rapidement, en grande partie du fait de la demande de la Chine…”, indique le rapport.

JC International
JC International

Mais compte tenu du marché relativement petit du Cambodge, le rapport avertit également ”…qu’il est difficile d’imaginer un marché de la taille du Cambodge soutenant plus de cinq compagnies aériennes – et encore moins dix à long terme…”. Les compagnies locales Sky Angkor Air et Cambodia Angkor Air ont toujours le plus grand nombre d’avions opérant dans le pays, mais JC International, une compagnie aérienne soutenue par la Chine et lancée en mars l’année dernière, “…aura probablement plus de capacité d’ici fin 2018 de rapidement développer sa flotte…”, ajoute le rapport.

Haut de page