Preah Khan : Deux touristes russes arrêtés par la police de protection du patrimoine

Deux touristes russes ont été arrêtés samedi pour avoir pris des photos en vêtements sexy dans le complexe archéologique d’Angkor à Siem Reap, a déclaré un porte-parole de l’Autorité Apsara. Sergei Bratskii et Verginiya Stanislaven ont été arrêtés par la police de protection du patrimoine au temple de Preah Khan après avoir pris des photos montrant des tenues qui affectent la «culture et la civilisation du Cambodge», selon le porte-parole d’Apsara, Long Kosal.

Arrestation à Angkor Wat
Arrestation à Angkor Wat. Photographie FB

“…Ce n’est pas un cas sérieux. Ils peuvent continuer à visiter, et nous avons dit à nos agents de garder un œil sur eux au cas où ils le feraient encore…nous avons toutefois saisi la carte-mémoire de leur appareil photo…”, a-t-il ajouté. En outre, l’Autorité Apsara a déclaré hier qu’il y avait eu cent cas d’activités ”inappropriées” dans le parc en janvier 2018, ceci incluant des personnes faisant voler des drones, d’autres portant des vêtements révélateurs ou faisant des gestes inappropriés sur des photographies. L’autorité APSARA prévoit d’accroître plus activement la diffusion du code de conduite pour s’assurer que ces types d’infractions ne se répètent plus.

Le mois dernier, dix étrangers ont été arrêtés à Siem Reap pour “danse pornographique” lors d’une fête à Siem Reap. Dans cette affaire finalement assez peu claire, qui a fait les choux gras de la petite presse à sensation, un seul des accusés attend toujours son procès pour “production de pornographie”.

Haut de page