Cambodge – Nature : Loutres de Prek Toal

Au Cambodge, les populations de loutres sont regroupées dans les environs de Prek Toal, sur le Tonle Sap, là où le poisson est abondant et la zone protégée. Cependant, la loutre est une espèce considérée comme menacée et fait donc l’objet de programmes de conservation…
Loutre du Cambodge
Pour comprendre la vie sauvage au Cambodge, il faut comprendre le Mékong.  Ce fleuve qu’on appelle ‘’la mère’’, pénètre au Cambodge via le Laos, traverse les provinces du Cambodge avant de remplir le grand lac, le Tonle Sap En période de mousson, le Tonle Sap et ses plaines inondées  par le Mékong sont un formidable réservoir de vie pour les centaines d’espèces d’animaux vivant au Cambodge. Parmi ces habitants des plaines inondées et du Tonle Sap figure la loutre. La loutre est un animal d’eau douce mais il existe aussi des espèces vivant en mer. La loutre d’Asie (smooth coattered otter) est appelée la loutre à pelage lisse, c’est l’espèce la plus commune au Cambodge. la Loutre d’Asie est la plus petite avec ses 80 cm de long en moyenne. Les loutres sont des carnivores parfaitement adaptées à leur environnement aquatique : leur fourrure est imperméabilisée. Leurs pupilles s’adaptent à une vue aquatique. Lorsqu’elles sont en plongée,  leurs narines et oreilles se ferment ; leur respiration se bloque, leur besoin en oxygène diminue et leur rythme cardiaque ralentit. La durée de plongée ne dépasse généralement pas 30 secondes, mais les loutres peuvent rester beaucoup plus longtemps sous l’eau (jusqu’à 8 minutes !).
Loutre du  Cambodge
En raison de leur caractère joueur leur agilité, les loutres font la joie des zoos et des parcs d’attraction. Les loutres sont très sociables et forment de véritables groupes sociaux ou sont fidèles à un partenaire. Certaines espèces sont solitaires. Cependant, quelle que soit l’espèce, la femelle est souvent accompagnée de ses petits. Au Cambodge, les populations de loutres sont regroupées dans les environs de Prek Toal, sur le Tonle Sap, là ou le poisson est abondant et la zone protégée. Cependant, la loutre est une espèce considérée comme menacée et donc protégée. Les caméras cachées installées aux abords du lac ont permis à l’ONG ‘’CONSERVATION INTERNATIONAL’’ de filmer l’activité des loutres. Cette surveillance a aussi permis de retrouver un spécimen d’une espèce qu’on croyait disparue ; ‘’la loutre à moustache’’ (hairy nose otter ).
Dans la réserve de Phnom Tamao, il y a plusieurs espaces aménagés de bassins d’eau douce pour les loutres. Plus d’une douzaine de ces animaux vivent là-bas. Les loutres sont des animaux paisibles, qui aiment paresser au soleil, et aussi  jouer dans l’eau. Chaque matin, elles attendent avec impatience leur gardien qui viendra les nourrir avec du poisson. Les loutres sont très excitées quand leur gardien Sok Sarin amène le poisson. Elles le dévorent goulûment sur place ou en prennent des poignées pour aller les mastiquer tranquillement dans l’eau. La loutre à pelage lisse mange du poisson mais aussi des serpents, des grenouilles, des insectes, des escargots, des crabes et même des oiseaux. En fait, elles mangent tous les petits animaux qu’elles peuvent trouver dans l’eau ou prés de l’eau. A l’état sauvage, la loutre chasse généralement la nuit. Leur odorat très développé leur permet de trouver des proies, même dans une eau sombre ou boueuse. Comme beaucoup de mammifères, la loutre aime faire la sieste après son repas, en attendant la prochaine livraison de poisson….
Haut de page