Cambodge – Sommet ASEAN – Australie : Hun Sen répond aux Verts australiens

Le Premier ministre Hun Sen a prévenu que la déclaration conjointe prévue à l’issue du prochain Sommet spécial ASEAN-Australie serait perturbée s’il y avait des interférences dans les affaires intérieures du Cambodge lors des débats. Le Premier ministre a fait cette déclaration alors qu’il s’adressait aux quinze mille travailleurs du textile venus écouter son discours à l’usine de Terk Thla, Phnom Penh, ce mercredi.

Le Premier Ministre Hun Sen. Photographie AKP
Le Premier Ministre Hun Sen. Photographie AKP

Le Premier ministre a réagi fermement aux commentaires des groupes d’opposition en Australie déclarant qu’il y aurait des pressions et des reproches sur le Cambodge lors du Sommet spécial ASEAN-Australie, sommet qui se tiendra du 17 au 18 mars à Sydney, en Australie. Richard Di Natale, sénateur australien et chef des Verts australiens, a demandé au gouvernement australien de retirer l’invitation du Premier ministre cambodgien pour ce Sommet. Hun Sen a répliqué en rappelant que le principe de fonctionnement de l’ASEAN repose sur un consensus selon lequel chaque décision ou déclaration peut être rendue possible grâce aux accords mutuels entre tous les États membres; si un membre s’abstient ou met son veto, la déclaration ne peut pas être publiée.

“…Si certaines actions vont à l’encontre de l’indépendance et la souveraineté du Cambodge, ou interfèrent dans les affaires intérieures du Cambodge, le Cambodge n’acceptera pas de signer la déclaration conjointe…” a déclaré Hun Sen.

Haut de page