Cambodge – Société – exploitation sexuelle : Croisade de Somaly et Sina en Australie

Free To Shine et Project Futures, deux organisations spécialisées dans la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants organisent une rencontre avec deux survivantes cambodgiennes, Somaly Mam et Sina Vann. L’événement aura lieu le samedi 03 mars de 18h30 à 21h, au South Pacific Resort, Weyba Rd, Noosa.

Somaly Mam
Somaly Mam. Photographie fournie

Durant cette conférence, le public aura l’occasion de découvrir les parcours de Somaly et Sina, les programmes des deux organisations à travers les voix de leurs créatrices, Nicky Mih and Clare Pearson, et de pouvoir interroger les deux survivantes sur leurs expériences et leurs traumatismes. ”De la douleur au Triomphe” est le thème annoncé de cette rencontre.

On ne présente plus Somaly Mam, Diva indestructible et pasionaria de l’humanitaire, dont nous avions brossé le portrait et le parcours dans la première édition du magazine papier de Cambodge Mag. Après avoir échappé à la prostitution avec l’aide de son mari Pierre Legors, Somaly Mam a construit des centres d’accueil pour les femmes et les filles rescapées de l’esclavage sexuel. Depuis plus de vingt ans, elle a fourni à 7 000 survivantes un abri, un soutien psychologique, un traitement médical, une assistance juridique, une éducation et une formation par l’intermédiaire de son organisation, l’AFESIP.

Quant à Sivan, elle est née au Vietnam, a été enlevée et vendue dans une maison close et contrainte de servir jusqu’à 20-30 clients par jour. Si elle refusait, elle était torturée et enfermée dans une pièce sombre et souterraine sans nourriture. Elle s’est échappée après quatre ans. Montrant une affinité naturelle pour le leadership, Sina a commencé à soutenir d’autres victimes au centre de l’AFESIP pour surmonter leurs peurs en partageant leur expérience. Elle travaille pour l’AFESIP depuis 1998.

Sina Vann. Photographie fournie
Sina Vann. Photographie fournie

 

Haut de page