Pratique – Obtenir la nationalité cambodgienne

De plus en plus fréquemment, la question des étrangers souhaitant obtenir la citoyenneté cambodgienne resurgit. Bien qu’elle ne soit pas aussi convoitée que celle de pays comme les États-Unis, l’Australie et le Canada, la citoyenneté cambodgienne devient néanmoins revendiquée par certains étrangers. Pour ces derniers, les raisons les plus évoquées sont la capacité d’acquérir des terres et d’autres biens en leur nom propre, et la possibilité de se rendre dans d’autres pays de l’ASEAN sans visa.

Passeport cambodgien
Passeport cambodgien

Les investisseurs chinois et sud-coréens seraient les destinataires les plus courants des passeports cambodgiens. Il y a eu un pic dans les demandes de passeport cambodgien à partir de 1993, après l’admission du pays à l’ASEAN. L’actrice américaine Angelina Jolie, l’athlète japonaise Kuniaki Takizaki et l’humanitaire australienne Geraldine Cox, pour son travail dans un orphelinat dans le sud-est du pays, sont parmi les personnalités qui ont obtenu la citoyenneté cambodgienne.

Il y a cinq façons pour un étranger d’obtenir la citoyenneté cambodgienne. Nous expliquons dans cet article chaque itinéraire pour l’obtention d’un passeport cambodgien :

Naturalisation

C’est la méthode la plus fréquente, mais aussi la plus longue. Une résidence dans le royaume de sept ans, la maîtrise de la langue khmère (oral et écrit) et un casier judiciaire vierge sont les conditions requises pour obtenir la citoyenneté cambodgienne par naturalisation.

Citoyenneté par mariage

Un étranger ou une étrangère marié à un ressortissant cambodgien peut obtenir la citoyenneté cambodgienne après que le couple ait pu justifier de trois ans de vie commune après l’enregistrement du mariage auprès des autorités.

Citoyenneté par Investissement 

Ce programme de ”cash-for-passport” confère la nationalité cambodgienne à un étranger qui investit 1,25 milliard de riels (312 500 dollars) au Cambodge. Dans ce cas, la résidence de sept ans n’est pas obligatoire. Cependant, d’autres exigences pour la naturalisation comme la maîtrise de la langue s’appliquent toujours. Le coût d’obtention de la citoyenneté par l’investissement serait de l’ordre de 75 000 $. Un agent local a révélé que de nombreux hommes d’affaires japonais, chinois, coréens, australiens et vietnamiens obtenaient la citoyenneté cambodgienne au moyen d’investissements.

Citoyenneté par donation

Un étranger peut également se voir accorder la citoyenneté cambodgienne s’il donne un milliard de riels (250 000 dollars), ou plus, de contribution au budget national du gouvernement royal. Des réalisations spéciales dans l’intérêt du Cambodge donnent également aux étrangers le droit de demander la citoyenneté d’honneur.

Citoyenneté par naissance et descendance

Ceux qui sont nés d’au moins un parent cambodgien ont légalement droit à la citoyenneté cambodgienne. Il en va de même pour les enfants nés au Cambodge de parents étrangers, nés et vivant légalement dans le Royaume.

Tandis qu’un passeport cambodgien ne vous amènera pas très loin pour voyager sans visa, la citoyenneté cambodgienne offre certains avantages. Obtenir cette citoyenneté est très avantageux en termes de travail et d’investissement dans le Royaume. Premièrement, vous n’aurez plus besoin de visa pour entrer et travailler dans le pays, aussi longtemps que vous le souhaitez. Deuxièmement, vous pouvez posséder des terres et d’autres biens à votre nom. Actuellement, les étrangers sont limités à la possession du premier étage et jusqu’à 70% d’un bâtiment avec un titre de strata (co-propriété). Troisièmement, vous pouvez demander au gouvernement des concessions et des licences qui ne sont par ailleurs accessibles qu’aux ressortissants cambodgiens.

Le ministère de l’Intérieur est en charge de traiter les demandes de citoyenneté cambodgienne. Le processus prend généralement deux à trois mois.

Avec l’aimable autorisation de Realestate.com.kh

3 Commentaires
Haut de page