Cambodge – Nature : Découverte d’un nid de tortue royale à Sre Ambel

Un nid de tortue royale, une espèce en voie de disparition, a été découvert par des agents de l’Administration des pêches, de la Wildlife Conservation Society et des villageois le long de la rivière Sre Ambel, près du village de Preah Angkeo, district de Sre Ambel, province de Koh Kong. Le nid comptait 16 oeufs intacts.

Découverte d'un nid de tortue royale à Sre Ambel
Découverte d’un nid de tortue royale à Sre Ambel

”…Nous avons mené des activités de sensibilisation afin que les villageois vivant autour de la rivière soient conscients de l’importance de la tortue royale, parce qu’elle est le reptile national du Cambodge et une espèce en danger critique d’extinction. La collecte d’œufs ou d’adultes pour la consommation ou la vente est illégale au Cambodge…”, a déclaré M. In Hul, officiel de la FiA et coordinateur de projet.

M. Som Sitha, conseiller technique de la WCS au projet de conservation de Koh Kong, a déclaré que la tortue royale, redécouverte en 2000, est toujours en danger d’extinction. Le nombre de nids trouvés chaque année est très faible, avec seulement trois nids au cours des deux dernières années.”…L’élimination des forêts inondées et la pêche illégale mettent cette espèce en péril. Tout le monde peut aider à conserver notre reptile national en évitant d’acheter ou de manger de la viande ou des oeufs de tortue…”, a-t-il souligné.

La tortue royale ou terrapin de rivière (Batagur affinis)
La tortue royale ou terrapin de rivière (Batagur affinis)

La tortue royale ou terrapin de rivière (Batagur affinis) a été inscrite sur la liste rouge de l’UICN comme étant en danger critique d’extinction. C’est l’une des 25 tortues terrestres et tortues d’eau douce les plus menacées au monde. La tortue royale est ainsi nommée car, dans les anciens temps, seule la famille royale pouvait consommer ses oeufs. L’animal a été désigné comme le reptile national du Cambodge par un décret royal publié le 21 mars 2005. La tortue royale était considérée comme éteinte au Cambodge jusqu’en 2000, date à laquelle une petite population a été redécouverte par la FiA et la WCS dans la rivière Sre Ambel. En 2001, WCS, en partenariat avec la FiA, a lancé un système de protection communautaire à Sre Ambel, engageant d’anciens collecteurs de nids pour rechercher et protéger les nids, au lieu de récolter les œufs.

Haut de page