Cambodge – Gouvernement : Cinq ans de prison et 15 000 $ d’amende pour les crimes de lèse-majesté

Le gouvernement a approuvé vendredi un amendement qui verra les insultes à la monarchie passibles d’une peine pouvant aller jusqu’à cinq ans de prison. Phay Siphan, porte-parole du gouvernement, a déclaré que les auteurs pourraient également se voir infliger une amende de plus de 15 000 dollars US.

Le Roi Norodom Sihamoni. Photographie VOA/Heng Sinith
Le Roi Norodom Sihamoni. Photographie VOA/Heng Sinith

Le porte-parole a également ajouté que l’amendement avait été préparé en réponse à «la montée des attaques verbales affectant la monarchie», ajoutant que le Cambodge suivait l’exemple d’autres monarchies constitutionnelles «comme la Grande-Bretagne et la Thaïlande». En Thaïlande, une infraction contre la monarchie peut entraîner jusqu’à quinze ans de prison. Cet amendement sera envoyé au parlement la semaine prochaine pour approbation.

Am Sam Ath, un enquêteur principal du groupe de droit local Licadho, a déclaré qu’il soutenait l’idée de l’amendement, mais a critiqué le processus, qui n’avait pas inclus de consultation publique. “…Dans les pays gouvernés de façon démocratique, toute proposition de loi ou d’amendement légal est toujours faite avec une consultation publique pour recevoir l’avis des experts ou des parties prenantes concernées afin d’assurer une mise en œuvre efficace, et d’éviter toute  controverse..”, a-t-il déclaré.

Haut de page