Cambodge – Tendances : Le Village de Kandal, petit Montmartre de Siem Reap

Faire du shopping, flâner, aller au spa, prendre un verre, déjeuner, rester et observer…indique la petite brochure de présentation du Village de Kandal dans la ville de Siem Reap. Bien qu’il s’agisse d’une rue commerçante, avec un cachet tout particulier, (rue Hup Guan) plutôt que d’un réel village, le Village de Kandal est devenu en quelques années l’une des avenues les plus originales et les plus séduisantes de la capitale des temples. Pour consulter toutes les photographies, cliquer ici…

Le Spa Frangipani dans le Village de Kandal
Le Spa Frangipani dans le Village de Kandal

Grâce à une communauté de boutiques, de restaurants et de spas, soucieux de créer une ambiance mi-villageoise, mi-artiste, cette petite rue au sud de l’ancien quartier français de la ville est en train de devenir l’endroit à voir, à revoir. Avec de nouveaux établissements qui ouvrent régulièrement, il y a toujours quelque chose de frais à découvrir dans cette enclave branchée qui, quelque part, n’est pas sans rappeler le charme nonchalant et coloré de Montmartre.

Le Village de Kandal, petit Montmartre de Siem Reap
Le Village de Kandal, petit Montmartre de Siem Reap

En ce matin ensoleillé de Janvier, la rue se réveille vers 9 heures, Chhorvin, la jolie vendeuse des Soieries du Mékong balaye la devanture, Mademoiselle Thyda prend son café en terrasse, Loïc ouvre les portes du magasin Sirivan, spécialisé dans la mode, qui accueille également les produits nomades de Sousou, on arrose les plantes de la très fleurie devanture du Spa Frangipani, Anne-Laure accueille les mannequins qui porteront des foulards de soie pour une séance photo…on se salue, on se sourit, on échange quelques mots, en sourires et en français. Oui, pour façonner cette ambiance, il fallait bien un peu de France. Ils sont presque une dizaine de Français et Franco-Khmers à avoir établi leurs quartiers dans cette rue un peu hype et romantique.

Une communauté de boutiques, de restaurants et de spas, soucieux de créer une ambiance mi-villageoise, mi-artiste
Une communauté de boutiques, de restaurants et de spas, soucieux de créer une ambiance mi-villageoise, mi-artiste

Depuis 2015, date à laquelle ont ouvert les premiers commerces, la rue a commencé à attirer les touristes, résidents et expatriés qui souhaitent pouvoir flâner ou faire du shopping sans subir les ”tuktuk sir…” toutes les deux minutes, et se voir proposer des allées entières de magasins identiques comme au marché de nuit. Dans le village de Kandal, Il est possible de rester quelques heures, voire une journée entière, le visiteur peut faire son shopping, déjeuner, prendre un café, aller au Spa.

Le magasin de la créatrice Sirivan
Le magasin de la créatrice Sirivan

Alors que cette petite zone s’est développée naturellement, il a fallu un effort collectif des commerçants pour faire connaitre la destination. Si chacun d’entre eux a son site web et ses pages réseaux, le village de Kandal se contente d’une page Facebook et a décidé de faire sa promotion localement avec un catalogue imprimé, petit mais élégant, qui présente la rue et la totalité des boutiques et cafés, plus d’une vingtaine au total. ”…Il y a peu d’efforts de la part des voyagistes pour promouvoir la rue, il nous faut aussi améliorer la signalétique de l’endroit…”, indique Anne-Laure (Soieries du Mékong)…”, rappelant qu’un endroit peut se révéler plein de charme discret, mais qu’il faut aussi des clients pour la bonne santé des commerces s’y étant implantés.

Le Village de Kandal
Le Village de Kandal
Tags:
Haut de page