Cambodge – Politique : Congrès du CPP en vue des législatives

Le CPP a tenu son congrès vendredi dernier, en vue d’adopter une plate-forme politique pour la période législative de 2018 à 2023. Le congrès extraordinaire de trois jours, qui a réuni plus de deux mille cadres et délégués,  s’est terminé ce dimanche. Le Premier ministre Hun Sen a déclaré, dans son allocution, qu’il se concentrerait sur la définition de la plate-forme politique du CPP pour les prochaines élections nationales. Il a précisé que l’élection imminente au Sénat et les élections nationales qui suivront auront lieu comme prévu – les élections au Sénat le 25 février et les élections nationales le 29 juillet.

Congrés du CPP
Congrés du CPP. photographie AKP

Heng Samrin, président honoraire du CPP, a déclaré que le congrès adoptera le projet de rapport annuel pour 2017. Il fixera également les objectifs du parti pour 2018, adoptera une plate-forme politique pour 2018-2023 et votera l’ajout de membres supplémentaires au Comité central.

A l’ouverture du congrès, le  porte-parole du parti, Sok Eysan, a souligné les grandes lignes politiques qu’il est prévu de mettre en œuvre dans le nouveau mandat de 2018-2023 :

  • Sauvegarder l’indépendance, la liberté, la souveraineté et la paix pour le développement
  • Améliorer les conditions de vie de tous les Cambodgiens
  • Protéger la monarchie et défendre la démocratie
  • renforcer l’administration publique à tous les niveaux
  • Continuer à promouvoir la réforme pour une bonne gouvernance
  • Promouvoir le développement économique et le développement durable, inclusif et équitable axé sur la stabilité macroéconomique et la gestion des finances publiques…

Selon Sok Eysan, le CPP entend privilégier la lutte contre la corruption, tout en continuant de renforcer la responsabilisation et l’efficacité des capacités des institutions publiques, en mobilisant les secteurs privé et civil. ”…Depuis sa naissance, le CPP a toujours adhéré à ses objectifs et à ses idéaux, se tenant aux côtés du peuple pour surmonter les obstacles et œuvrer pour l’indépendance, la liberté, la démocratie, la neutralité et le progrès social…”, a-t-il déclaré.

Le Parti du Peuple Cambodgien – Cambodia people Party (កម្ពុជា កម្ពុជា, Kanakpak Pracheachon Kampuchéa, CPP), fondé en tant que Parti révolutionnaire du peuple kampuchéen (គណបក្សប្រជាជន បដិវត្តន៍ កម្ពុជា, KPRP), est actuellement le parti au pouvoir au Cambodge. Il était le seul parti légal dans le pays à l’époque de la République populaire du Kampuchea (1979-1989) et pendant les deux premières années de l’Etat du Cambodge. Son nom a été changé pendant les périodes de transition de l’État du Cambodge, lorsque le système de parti unique, ainsi que l’idéologie marxiste-léniniste ont été abandonnés. Ayant gouverné le Cambodge depuis 1979, c’est l’un des partis les plus anciens au monde.

Haut de page