Cambodge : Les pêches perturbées par le mauvais temps

Alors que le royaume entame sa deuxième saison des pêches, les prises devraient largement diminuer en raison des mauvaises conditions météorologiques. ”…La saison des pêches est déjà commencée, mais les rendements en poisson sont faibles..,” a déclaré Nao Thuk, secrétaire d’Etat au ministère de l’Agriculture, qui a ajouté que cela était le résultat direct pluies abondantes dans les environs du Tonlé Sap.

856 000 tonnes de poissons d'eau douce ont été capturées l'année dernière. Photographie WorldFish (cc).
856 000 tonnes de poissons d’eau douce ont été capturées l’année dernière. Photographie WorldFish (cc).

La deuxième phase de la saison des pêches a débuté le 21 janvier et se terminera le 26, selon l’Administration des pêches, qui a publié une déclaration publique exhortant les producteurs de Prahok à acheter leur poisson à la fin du mois dans les zones de pêches autour du Tonle Sap. “…Il y a eu de fortes averses ces derniers jours, il est alors plus difficile pour les pêcheurs d’attraper le poisson utilisé pour faire du prahok…Dans les jours ensoleillés, jusqu’à 150 kilogrammes de poisson sont capturés, mais les jours de pluie, seuls dix à quinze kilogrammes sont ramenés à terre…”, explique le secrétaire d’Etat.

Cependant, les perspectives globales pour le secteur sont toujours positives, a précisé Nao Thuk, avec des rendements de poisson en 2018 qui devraient être plus élevés que l’année précédente, et avec des prix du poisson plus élevés sur le marché local. Selon M. Thuk, cela est principalement dû à une répression gouvernementale qui a démantelé de multiples opérations de pêche illégales dans la région. Selon l’Administration des pêches, 856 000 tonnes de poissons d’eau douce ont été capturées l’année dernière, ce qui représente une augmentation de 7% par rapport à 2016, où seulement 802 500 tonnes avaient été pêchées.

Haut de page