Cambodge : Nouvelle inculpation pour Sam Rainsy

Sieng Sok, le procureur du tribunal municipal de Phnom Penh, a décidé d’inculper Sam Rainsy, ancien président du Parti national de sauvetage du Cambodge dissous, pour avoir incité l’armée à se rebeller contre le gouvernement légitime. La décision a été prise ce jeudi, indique le communiqué. L’accusation se base sur les articles 471 et 472 du Code pénal et rend Sam Rainsy passible d’une peine d’emprisonnement de deux à cinq ans et d’une amende de 1 000 à 2 500 dollars.

Sam Rainsy
Sam Rainsy

Sam Rainsy a appelé  les forces armées à se retourner contre le gouvernement sur sa page Facebook le 05 décembre 2017. ”…Cet acte a été considéré comme offensant par les RCAF et susceptible de promouvoir l’instabilité dans le pays…”, indique la plainte déposée par Vong Pheakdey, l’avocat de l’armée. L’affaire a été soumise au juge d’instruction pour lancer la procédure.

Haut de page