Cambodge : Dix étrangers arrêtés pour «danses pornographiques»

Dix étrangers ont été arrêtés à Siem Reap et devront comparaître devant la Cour provinciale pour s’être adonnés à des «chansons et des danses pornographiques», a annoncé dimanche la police cambodgienne. Sur son site internet, la police nationale cambodgienne fait état de l’arrestation de six Britanniques, deux Canadiens, un Néo-Zélandais et d’une dixième personne dont la nationalité n’est pas précisée.

Dix étrangers arrêtés pour «danses pornographiques»
Dix étrangers arrêtés pour «danses pornographiques»

Ces étrangers, passibles d’un an de prison en cas de condamnation pour pornographie, devaient comparaître ce dimanche, trois jours après leur arrestation dans une villa de Siem Reap. Duong Thavry, de la police de Siem Reap, a indiqué que certaines des personnes arrêtées étaient des expatriés et d’autres des touristes présents au Cambodge depuis plusieurs mois. ”…Nous sommes intervenus parce qu’ils avaient commis des actes contraires à notre culture…”, a-t-il déclaré à l’AP.

Tous ont été arrêtés pour des « chants et des danses pornographiques », a précisé la police nationale, en publiant des photos de couples riant aux éclats et simulant des actes sexuels lors de fêtes baptisées Pub Crawl ou Let’s Get Wet took place. Les autorités ont affirmé que plusieurs dizaines de touristes avaient été arrêtées durant le raid, plus de 80, puis relâchées après une leçon de morale… Le ministère britannique des Affaires étrangères a dit être en contact avec ses ressortissants arrêtés au Cambodge, affirmant qu’ils étaient au nombre de cinq. En janvier 2015, trois touristes français et deux sœurs américaines avaient été expulsés du Cambodge pour s’être photographiés nus dans un des temples d’Angkor. Ils avaient été condamnés à six mois de prison avec sursis, et interdits de séjour au Cambodge pendant quatre ans. Cette nouvelle affaire a déjà été publiée par bon nombre de rédactions étrangères, on s’en doutait un peu.

Haut de page