Cambodge – Sécurité routière : Vers un plan national pour les employés du textile

“…Nous voulons voir des employeurs et des conducteurs dans toutes les usines faire plus d’efforts pour assurer la sécurité routière des travailleurs du textile…nous encourageons les usines à utiliser des véhicules sûrs pour le transport du personnel. Beaucoup d’entre elles utilisent des camions d’occasion qui sont dangereux. Ils recevront des encouragements de l’Etat pour faire avancer les choses…”, a déclaré le ministre du Travail, Ith Samheng, lors d’un atelier sur la sécurité routière des travailleurs du textile qui s’est déroulé ce lundi. Cet atelier est une étape préparatoire au lancement d’une politique nationale visant à réduire le nombre d’accidents de la route impliquant des travailleurs de la confection lors de leurs transports sur site.

Ouvrières du textile sur le chemin de l'usine. Photographie WB (cc)
Ouvrières du textile sur le chemin de l’usine. Photographie WB (cc)

M. Samheng a déclaré que la zone économique spéciale de Koh Kong avait développé un bon modèle de transport des travailleurs en toute sécurité, et a exhorté les propriétaires d’usines à suivre leur exemple. Neb Sin Thaia, responsable de la sécurité routière, a déclaré que la politique du gouvernement pour la sécurité des ouvriers du vêtement vise à améliorer les routes et les infrastructures, à améliorer la sécurité des véhicules, à améliorer les prises de conscience, et à changer le comportement des travailleurs.

Il y a eu 1691 cas d’accidents de la route impliquant des travailleurs de la confection durant les 11 premiers mois de 2017. Ces accidents ont causé 33 décès et 2 193 blessés. Ce nombre est inférieur à la même période en 2016, au cours de laquelle 90 travailleurs ont été tués et 6 328 blessés. 68% des accidents de la route impliquant des travailleurs de la confection étaient causés par la vitesse excessive du conducteur, 15% par des défauts de véhicule et 10% par des dépassements dangereux.

Haut de page