Cambodge – Presse : Le ministre de l’Information ferme 330 agences de presse et médias inactifs

Le ministre de l’Information, Khieu Kanharith, a annoncé aujourd’hui la fermeture de 330 agences de presse et médias : ”…Aujourd’hui, nous avons fermé 330 agences de presse et médias inactifs, il y a encore 388 journaux en fonction, 207 magazines et 25 bulletins d’information…”, a indiqué le ministre.

Khieu Kanharith, a annoncé aujourd’hui la fermeture de 330 agences de presse et médias
Vendredi déjà, Phos Sovann, directeur général du Département général de l’information et de la radiodiffusion,  avait déclaré à l’atelier sur les “Médias pour la paix et la sécurité au Cambodge”, que certains des 500 médias présents dans le royaume, parmi eux des sites Web, avaient été avertis par le département des impôts que leur accréditation serait retirée s’ils ne déclaraient pas leurs revenus, et ne payaient pas leurs taxes. Certains des médias et agences sur la liste des fermetures ne s’étaient enregistré qu’une seule fois, et n’avaient ni publié, ni déclaré quoi que ce soit au fil des années.
“Si le propriétaire d’un journal veut rouvrir après la fermeture du ministère de l’Information, le ministère l’autorisera, mais il doit remplir certaines des conditions prévues par la loi et se conformer aux instructions du ministère”, a ajouté Phos Sovann. Pen Bona, président du Club des journalistes cambodgiens et rédacteur en chef de PNN, a déclaré que tous les médias doivent adhérer au code de déontologie et respecter la loi afin d’éviter ce type de désagrément…
Haut de page