Cambodge – Philippines : Duterte veut du riz cambodgien

Le président philippin Rodrigo Duterte a lancé un appel aux entreprises de son pays pour importer du riz cambodgien, dans le cadre des efforts visant à intensifier le commerce et l’investissement entre les deux pays asiatiques, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.
Duterte veut du riz cambodgien. Photographie par Prachatai (cc)
La déclaration a été publiée vendredi lors de la visite officielle du ministre des Affaires étrangères Prak Sokhonn lors de la deuxième réunion de la Commission mixte Cambodge-Philippines pour la coopération bilatérale, tenue du 5 au 6 décembre à Manille. M. Duterte a demandé aux importateurs philippins d’acheter du riz cambodgien, et a appelé à davantage d’investissements du royaume dans la nation insulaire, exprimant son désir de voir le commerce et l’investissement entre les deux pays prospérer.

Hun Lak, le vice-président de la Fédération du riz du Cambodge (CRF), a déclaré qu’un accord de riz entre les Philippines et le royaume serait extrêmement positif pour le secteur : “…Il serait préférable qu’il y ait des négociations d’Etat à Etat sur l’achat de riz usiné avec un prix acceptable pour le riz cambodgien, car nos coûts de production sont plus élevés que ceux des pays voisins…”. L’année dernière, les Philippines, l’un des principaux acheteurs de riz dans le monde, ont lancé une offre pour un contrat de fourniture de riz usiné vers son pays. Le Cambodge a fait une proposition, mais la Thaïlande et le Vietnam ont remporté le contrat.

Au cours des 11 premiers mois de cette année, le Cambodge a expédié 562.237 tonnes de riz à l’étranger, soit une augmentation de 17,2% par rapport à la même période de l’année dernière. Sur ces importations, 47 312 tonnes ont été envoyées à seulement quatre pays de l’ASEAN: la Malaisie, le Brunei, Singapour et le Vietnam.
Haut de page