Cambodge – Eau potable – Assainissement : Gros projet de la Banque Asiatique pour Battambang, Kampong Cham, Siem Reap et Sihanoukville

Le Conseil d’administration de la Banque asiatique de développement (BAD) a approuvé un prêt de cinquante millions de dollars pour développer et améliorer les services urbains d’approvisionnement en eau et en assainissement dans quatre des plus grandes villes du Cambodge, qui sont des centres commerciaux, industriels et touristiques en plein développement : Battambang, Kampong Cham, Siem Reap et Sihanoukville
Gros projet de la Banque Asiatique pour Battambang, Kampong Cham, Siem Reap et Sihanoukville
La Banque asiatique de développement gérera également une subvention de dix millions de dollars du Fonds japonais pour aider à financer une nouvelle usine de traitement des eaux usées, économe en énergie à Battambang. La BAD projette également d’administrer un cofinancement de quarante millions d’euros (43,54 millions de dollars) de l’Agence Française de Développement (AFD), qui financera en partenariat le projet dans les quatre villes.
“…Alors que l’urbanisation au Cambodge se poursuit à un rythme rapide, il faut s’assurer que les gens aient accès à des services d’approvisionnement en eau et un système d’assainissement sûrs et fiables pour soutenir leur productivité et leur vie quotidienne…”, indique Michael White, spécialiste du développement au Département Asie du Sud-Est de la BAD. “…La BAD travaillera en étroite collaboration avec le gouvernement du Cambodge pour s’assurer que les gens, en particulier dans les centres urbains en croissance rapide du pays, aient accès à ces services urbains de base…”, ajoute-t-il.
La population urbaine du Cambodge s’accélère à un rythme soutenu, le nombre de personnes vivant dans les villes devrait atteindre environ 30% du total du pays d’ici 2030. Ce phénomène a contribué à la croissance du pays au cours des dernières années et à l’émergence des villes comme Battambang, Kampong Cham, Siem Reap et Sihanoukville, villes du projet, qui ont également accru leurs besoins de services urbains de base tels que l’approvisionnement en eau et l’assainissement. Actuellement, seulement 42,2% de la population urbaine – à l’exclusion de la capitale Phnom Penh – ont accès à l’eau courante et 80,2% ont accès à un assainissement amélioré, seulement 10,7% ont accès à l’égout et au traitement des eaux usées.
Le projet provincial d’approvisionnement en eau et d’assainissement améliorera l’approvisionnement en eau à Battambang et Kampong Cham, bénéficiant ainsi à 209 000 personnes supplémentaires – soit environ 40 000 raccordements – d’ici 2022, grâce à la construction de deux stations d’épuration d’une capacité totale de 61 600 mètres cubes par jour, et de nouveaux réseaux de distribution d’une longueur totale de 161 kilomètres. Cela augmentera la couverture de l’approvisionnement en eau par canalisation à environ 90% de la population dans les villes du projet, se rapprochant de l’objectif de 100% du gouvernement d’ici 2025.
En outre, le projet améliorera les services d’assainissement urbain en construisant une nouvelle usine de traitement des eaux usées à Battambang et en agrandissant l’usine de traitement des eaux usées de Sihanoukville, avec une capacité cumulée de plus de 31 000 mètres cubes par jour. Un nouveau système de gestion des boues sera également construit à Kampong Cham et un nouvel égout principal de 3,7 km sera construit à Siem Reap pour réduire la pollution, et améliorer l’environnement urbain de cette destination touristique internationale.
Le coût total du projet s’élève à 119,17 millions de dollars, le gouvernement contribuant à hauteur de 10,54 millions de dollars et le Fonds d’investissement de l’Union européenne fournissant une subvention de 4,67 millions d’euros à l’AFD pour soutenir les mesures d’efficacité énergétique, les branchements d’égouts domestiques gratuits. La date d’achèvement du projet est prévue à la fin de 2022.
Haut de page