Cambodge – Civis Expatriates – Conférence : Engagement citoyen et Expatriation

La deuxième session de Civis Expatriates a eu lieu la semaine dernière dans les locaux du restaurant Khéma La Poste, à Phnom Penh. Animée par Jean-Benoit Lasselin et Clémence Fournier, cette deuxième émission avait pour thème ”l’engagement citoyen et l’expatriation”, avec deux invités biens connus de la communauté française du Cambodge : Eric Mousset, consultant associé chez Confluences et enseignant à l’Université Royale de Droit et de Sciences Economiques, membre du Conseil d’administration de la CCI France Cambodge, et fort de plusieurs expériences d’expatriation, dont huit ans en Australie; et Florian Bohême, consultant dans le domaine du tourisme, ancien chargé de mission à la Mairie de Paris, ancien élu de la ville de Houilles, vice-president de l’association Francais du Monde, membre du Parti Socialiste depuis 2004 et candidat aux législatives de juin 2017 pour la onzième circonscription (Français de l’étranger). Florian Bohême vit à Siem Reap depuis trois années. Plus de photographies de la soirée ici…
De gauche à droite, Eric Mousset et Florian Bohême
Rappelant quelques chiffres concernant la faible participation des Francais du Cambodge avec l’agenda politique francais, 41% pour les présidentielles et 13% pour les législatives de cette année, Jean-Benoit Lasselin s’interrogeait alors sur les raisons de ce manque de connection et demandait à Eric Mousset sa définition de l’engagement citoyen.
Engagement citoyen et Expatriation, avec Eric Mousset et Florian Bohême à Khéma La Poste
En préambule, Eric Mousset confiait avoir eu quelques hésitations concernant sa participation au débat, estimant que c’était une initiative intéressante, mais que chaque expatrié présent sur le plateau, un peu plus d’une cinquantaine, était tout aussi à même de parler de l’expatriation. Concernant l’engagement citoyen, Eric Mousset confiait y voir plusieurs dimensions : ”….C’est un sujet qui me tient beaucoup à coeur…J’y vois d’abord une notion de civilisation, et aussi une dimension plus sociétale…quels sont les mouvements, les tendances, les désirs, quels sont les projets ? quelle vision peut-on avoir de l’engagement citoyen en tenant compte de nos aspirations personnelles et une possible adéquation avec celles du groupe ? J’y vois aussi une dimension humaniste propre aux valeurs très franco-françaises, ces fameuses valeurs gravées sur le fronton des mairies, et très différentes de celles d’autres pays….Il faut aussi souligner que la notion d’engagement citoyen n’est pas figée, elle évolue en permanence, le monde se transforme, il devient complexe et nos dirigeants ont leurs limites dans leurs possibilités d’action, laissant ainsi une part naturelle non négligeable pour l’engagement citoyen.
Eric Mousset (Centre) : …Il faut aussi souligner que la notion d’engagement citoyen n’est pas figée, elle évolue en permanence, le monde se transforme, il devient complexe et nos dirigeants ont leurs limites dans leurs possibilités d’action…
Dans sa réponse, Florian Bohême remerciait tout d’abord l’équipe du groupe Thalias, à l’origine de la création de Civis Expatriates, et citait son PDG, Arnaud Darc, comme un excellent exemple d’engagement citoyen, alors qu’il met à disposition quelques moyens pour permettre à la communauté française du Cambodge de participer à ce type d’initiative. Revenant sur quelques arguments cités en début de débat, Florian précisait : ”…Il y a en France métropolitaine, 13 millions de bénévoles, et je crois que cette notion d’engagement citoyen est présente dans la vie des Français, en permanence, dans tous les endroits. Que ce soit quelqu’un qui entraîne des jeunes dans un club sportif ou toute autre activité au service du collectif, l’engagement citoyen est réel dans l’hexagone…”, expliquait-il, rappelant qu’il s’était engagé très rapidement, dès l’âge de douze ans, dans des actions caritatives ou humanitaires. Rappelant ensuite les principales étapes de son parcours professionnel, qu’il qualifie d’atypique, Florian Bohême indiquait que son engagement politique (Parti Socialiste) s’inscrivait dans la même logique de participation et de loyauté, indiquant qu’il restait fidèle à ses convictions quels que soient les difficultés, estimant que sa formation politique (PS) avait contribué, au cours de l’histoire, à améliorer la vie des citoyens et à leur donner plus de temps pour des activités en faveur de l’engagement citoyen.
Civis Expatriates – Conférence : Engagement citoyen et Expatriation
Citant quelques statistiques et exemples d’initiatives, Florian concluait sa réponse en déclarant que ”…Les Français sont un peuple profondément engagé dans la vie de tous les jours…” . Les deux invité de l’émission ont ensuite fait part de leurs visions sur l’expatriation à travers leurs parcours respectifs. ”…L’expatriation provoque-t-elle une rupture ou, au contraire, peut-elle favoriser et inspirer l’engagement citoyen ?, s’interrogeait l’animateur du débat, invitant également l’ensemble du public à participer et poser des questions aux deux invités. Pour suivre tout le débat, les questions – réponses, écouter l’enregistrement de l’émission ici…

Haut de page