Film : Page blanche ou la déchirure version asiatique

Page blanche

Page blanche retrace le destin d’une femme cambodgienne, Vixna, (jouée par Phuong Dung) et ses deux enfants qui, en 1975, partent de Paris pour revenir au Cambodge à la demande de son mari , un officier de l’armée de Pol Pot. De retour dans son pays natal, la jeune femme est vite confrontée à l’horreur du régime, l’esclavage, les tortures et le lavage de cerveau. Affectée à une tache plutôt lugubre, le dépeçage des cadavres, elle résistera à la pression des tortionnaires et parviendra à survivre.
Page blanche ou la déchirure version asiatique
Ce film de fiction du réalisateur Ho Quang Minh est une bonne surprise. Tourné au Cambodge, en 1991, son oeuvre n’est en rien un exercice de propagande. Issu de la nouvelle génération de cinéastes vietnamiens après la libéralisation, l’auteur propose une peinture peut-être parfois un peu trop romantique du drame cambodgien tout en insistant sur la folie idéologique et meurtrière des khmers rouges. Ce film, en version khmère, sous-titré en anglais est souvent considéré comme la réponse asiatique du film ”La déchirure”. A découvrir
Voir le film

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page