Saisie record de fausse monnaie à Battambang

Sept millions de dollars en faux billets

Trois personnes venant apparemment de Thaïlande, et qui transportaient sept millions de
dollars en fausses coupures de 100 dollars, ont été arrêtées à Battambang ce vendredi.
L’opération s’est déroulée hier vers 11 heures alors que les trois hommes âgés
respectivement de 47, 48 et 53 ans ont été appréhendés par la police
cambodgienne qui aurait été alertée par les autorités thaïes.
Sept millions de dollars en fausses coupures
La police aurait
alors suivi la voiture des suspects depuis la frontière jusqu’à Battambang les
auraient arrêtés et découvert les faux sept  millions empaquetés dans trois caisses. En
2012 déjà, trois Cambodgiens avaient été arrêtés pour le même type de trafic
qui semble être alimenté par des hommes d’affaires thaïlandais. Les suspects,
probablement auteurs de la plus grosse affaire de fausse monnaie de l’histoire policière
du Cambodge sont actuellement en détention au commissariat de Battambang. Ils risquent
jusqu’à 10 ans de prison. Personne ne sait actuellement quel est le montant
global des faux dollars circulant dans le pays mais les caisses des banques se
retrouvent régulièrement  parsemées de quelques
billets contrefaits malgré les séances 
de formation fréquentes des guichetiers pour identifier les faux
dollars. Des mésaventures que les banques apprécient peu car elles n’ont pas le
droit de ‘’déclarer ‘’ un faux billet, elles peuvent seulement alerter la
Banque Nationale seule habilitée à estampiller le billet de la mention ‘’contrefait’’
et aussi appeler la police, quelque soit le montant de la transaction impliquée.
En sus de l’hypothèse des milieux d’affaires thaïlandais peu scrupuleux, des
rumeurs persistantes avaient circulé ces dernières sur la fabrication de faux
dollars presque parfaits, fabriqués par le régime Nord Coréen et jetés sur les
marchés asiatiques en vue de déstabiliser le dollar américain (le vrai). L’information
avait filtré via un dissident du régime affirmant avoir travaillé dans l’imprimerie
des faux dollars. L’information non vérifiée, et difficilement vérifiable…
avait rapidement été démentie par l’Ambassade Nord-Coréenne  au Cambodge. 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page