Faut-il cautionner le Temple des Tigres?

“Tiger
Temple” de Kanchanaburi en Thaïlande

Un rapport publié
par Care for the Wild International (CWI) identifie les tigres du Tiger Temple en Thaïlande comme victimes de transactions illégales et de cruauté envers les animaux. Après le monde de “Animal
Planet”, documentaire en deux parties sur le sujet, ce centre est devenu une attraction
touristique internationale. Le succès du “…Tigre du Temple s’explique
par le fait que ces tigres ont été prétendument sauvés de braconnages et vivent librement dans un temple de moines bouddhistes…”. 
Toutefois, poussée par des préoccupations exprimées par les touristes et les
travailleurs bénévoles, une enquête menée par le CWI a révélé les indices d’un
certain nombre d’abus concernant le bien-être de ces animaux. Le rapport révèle l’existence d’abus et un trafic illicite de tigres uniquement destiné à distraire les
touristes. Le rapport s’étale sur une période de deux ans d’enquête portant sur
la conduite du personnel du “Tiger Temple” à Kanchanaburi. Jusqu’à
300 touristes internationaux visitent cette installation chaque jour, mais
stimulés par la diffusion d’un documentaire sur Animal Planet, les chiffres
atteignent à présent près de 900 touristes par jours. Le Dr Barbara Maas du CWI déclare:
“…la popularité du Temple est basée autour de ses revendications à
savoir que les tigres ont été sauvés de braconniers et circulent librement et
pacifiquement parmi les moines du temple, qui sont activement engagés dans les
travaux de conservation. Utopique ! Cette façade cache une sinistre réalité de
violence effrénée et de trafic illicite de tigres entre la Thaïlande et le
Laos… “
Environ 15 tigres vivent au Tiger Temple toute l’année. Détenus dans
de mauvaises conditions de logement, d’élevage et maltraités. Loin d’avoir la
possibilité de se déplacer librement, les tigres sont confinés pendant 20
heures par jour, loin de la vue du public, dans de petites cages en béton
stérile,dont les dimensions sont de 31,5 m2 à 37,3 m2. Cela reste en deçà de la
législation de 500m2 pour un couple ou une mère et ses petits. Le personnel aurait aussi régulièrement battu les adultes et les petits tigres avec des bâtons et
des barres de métal. En conséquence, les tigres souffrent de troubles du
comportement et de problèmes physiques, tels claudication,
déformations du squelette et auto-mutilation. 
Le Temple des Tigres
Ces conditions seraient encore aggravées par la
malnutrition et les maigres soins vétérinaires. Le Directeur du CWI pour l’Asie
du Sud-Est, Guna Subramaniam dit: “Interagir étroitement avec des tigres
est la principale attraction qui attire des touristes dans le Temple. Chaque
jour entre 13h et 16h, une dizaine de tigres sont enchaînés dans le
Temple Tiger Canyon, où les visiteurs payent, y compris les jeunes
enfants, et peuvent les toucher, s’asseoir ou s’allonger sur des animaux à
l’avant ou à l’arrière. Pour une nouvelle somme, ils peuvent aussi avoir leur
photo. Le personnel maintient en place les tigres avec de lourds boulets. Les tigres sont également tirés à leur place par la queue et parfois par des coups
de poing, coups de pied ou battus pour les rendre obéissants.”
Une
opératrice de la faune Thaïlandaise affirme avoir vendu au temple son premier
tigre. CWI a également obtenu la preuve que, plutôt que de sauvetages de tigres
orphelins, le Tiger Temple fonctionne comme un élevage illégal et est impliqué dans
l’échange clandestin de tigres avec le propriétaire d’une ferme de
tigres au Laos. Les sources CWI sur Tiger Temple révèlent qu’un minimum de sept
tigres comptabilisés dans les brochures du Temple en 2005 et 2007 ont disparu,
tout au moins cinq. Personne ne semblait avoir d’explication. “Ce sont
surtout des animaux plus âgés qui ont été envoyés au Laos, en échange de petits
jeunes”, explique le Dr Maas. Ces actions sont contraires à la fois
locales et internationales en vertu de la CITES (Convention sur le commerce
international des espèces menacées d’extinction).” 
Touristes en compagnie d’un tigre du Temple
Le Temple des Tigres ne possède pas de licence de reproduction, mais au moins dix
petits y sont nés. En l’absence d’informations sur les tigres, la plupart, sinon
tous les descendants, sont susceptibles d’être hybrides. Pour cette seule
raison, le Temple des Tigres n’est pas adapté pour être un élevage reconnu des
programmes de conservation. Le rapport de CWI soulève également quelques préoccupations sur la
sécurité des visiteurs. Il existe de nombreux documents montrant des attaques
mortelles sur l’homme dans les moments de «formation», y compris au cours de
séances photos. Toutefois, le personnel du Temple ne parvient pas à empêcher le
contact direct, même si les tigres sont agressifs.Lorsqu’on leur a demandé
pourquoi les touristes ne sont pas mordus, le responsable de la pagode a répondu: “…ils
veulent mordre. Un jour, ils vont mordre… Le Tiger Temple dégage
expressément toute responsabilité concernant les blessures et prie les
visiteurs de signer une clause de non-responsabilité à l’entrée. Il ne
fait aucun doute que les touristes venus de Grande-Bretagne, d’Europe et des
États-Unis pour visiter le Tiger Temple le font parce qu’ils sont passionnés de
tigres,”
dit le Dr Maas. “Mais contrairement à ce que croient les
visiteurs, le Tiger Temple n’oeuvre pas pour la protection et la sauvegarde de
ces tigres. Ils ne seront jamais relâchés. ”
CWI est alarmé par les
problèmes du bien-être animal, la diffusion de fausses revendications, les
risques aigus pour la sécurité des visiteurs au Temple Tiger Kanchanaburi,
c’est en fait un parc à thème sordide qui exploite l’une des espèces les plus
menacées de cette planète. “CWI a rencontré le responsable du Temple afin de
s’entretenir au sujet de ces problèmes et d’entrevoir une solution. Toutefois,
le moine était réticent à négocier et n’a montré aucun intérêt pour une quelconque réforme”,

a déclaré Guna Subramaniam. CWI recommande enfin que le Département des Parcs Nationaux de Thaïlande punisse le Tiger Temple pour détention illégale de tigres et
de transférer ces tigres vers un sanctuaire, où les animaux pourront être logés
convenablement et soignés de façon appropriée.
Haut de page