Ebola, mesures de précautions au Cambodge

Détecteurs de température aux frontières

Alors
que le virus mortel continue de sévir en Afrique, le Cambodge a décidé de
mettre en place des équipements de contrôle dans ses aéroports internationaux et
ses frontières terrestres. Des détecteurs de température sont à présent
installés dans les aéroports de Pochentong, Siem Reap ainsi qu’aux frontières
de la Thaïlande (Poipet) et du Vietnam (Bavet). Il semblerait également que les
voyageurs arrivant des pays à risqué doivent fournir un bulletin de santé. Le
Ministre de la Santé a aussi publié un communiqué appelant les voyageurs à se montrer
très prudents en particulier s’ils se déplacent vers les pays à risque. Si la
probabilité de l’apparition du virus dans Phnom Penh est infime, elle existe. Il
y a un courrant regulier de voyageurs venant d’Afrique vers le Cambodge. Petite
panique hier parmi le personnel soignant d’un hôpital de la ville alors que
deux patients semblaient présenter les symptômes. Fausse alerte heureusement…
et les spécialistes appellent aussi au discernement, toutes les fièvres ne sont
pas nécessairement une manifestation du virus Ebola

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page