Le Cambodge, pays agricole

Premier rapport agricole produit au Cambodge
Une récente étude menée
conjointement par l’aide américaine, australienne et suédoise rapporte que le
Cambodge reste un pays à forte vocation agricole avec presque deux millions de
foyers vivant de cette activité.
Chiffres cumulés, cela
représente huit millions et demi de Cambodgiens vivant de l’agriculture, soient
57% de la population (14,9 millions). Le rapport  met aussi en exergue l’importance du cheptel
agricole dominé par les bovins, les cochons puis la volaille…Le Ministère du
Plan s’est félicité de la publication du premier rapport agricole et indique
que l’outil sera particulièrement utile pour la mise en place de programmes de développement
du secteur. Le prochain recensement agricole sera effectué dans dix ans.  Au Cambodge, une grande partie de la
production agricole est encore destinée à la consommation intérieure  bien que de récents accords avec la Chine et
autres pays environnants laissent augurer d’une augmentation sensible des
exportations. 
Le Cambodge, pays à forte vocation agricole

La première activité agricole exportatrice en termes de revenus
reste l’hévéa. Le Royaume est le onzième exportateur mondial de
caoutchouc, devant les Etats Unis et juste derrière l’Inde. Paradoxalement, en
intensifiant et diversifiant sa production agricole, le Cambodge fait face à présent
à une dégradation des sols liée à l’emploi de pesticides, à la mauvaise gestion
de l’eau, au manque de traitement des résidus agricoles. Pour information, l’étude
statistique menée par la FAO (Food and Agriculture Organization) avec l’appui
de l’aide australienne, l’aide américaine et la coopération suédoise a coûté
5,5 millions de dollars.
Haut de page