Cambodge Mag aux lecteurs

Qui sont les
lecteurs de Cambodge Mag ?
La réaction aux
publications de Cambodge Mag sont plutôt encourageantes avec des lectures qui
atteignent le millier les bons jours. Parmi vos articles préférés arrivent en
tête celui concernant la libération probable du triste Karl Heinz Opitz,
viennent ensuite les articles concernant les problèmes de visa, de sécurité routière
et de santé (Ebola). Les papiers plus culturels et suggestions de films font
des scores tout à fait honorables. Exception évidemment, avec les deux papiers sur Somaly
Mam qui ont fait un gros score bien que seuls des extraits vous aient été proposés.
Cambodge Mag propose régulièrement une synthèse de l’actualité et quelques développements
sur les sujets qui semblent intéressants. Toutefois, si vous souhaitez
participer et apporter des suggestions, vous êtes les bienvenus dans la mesure où
elles sont constructives. Si vous souhaitez voir d’autres sujet traités, n’hésitez pas…A l’exception d’un seul, tous les forums francophones
accueillent très gentiment nos articles et nous les en remercions. Vous êtes
libres de partager le contenu, mais merci de ne pas recopier des articles
entiers sur des posts Facebook, prenez quelques extraits et faites le lien avec
l’article de Cambodge Mag.
47 % des lecteurs
sont au Cambodge, 25% en France et 20% aux Etats-Unis. Le reste est dispersé
entre le Vietnam (3%) et Belgique, Pologne, Suisse, Thaïlande, Canada et Espagne,
ces derniers faisant chacun environ 1% du lectorat. Merci à ceux qui aiment, partagent
et commentent, je ne peux malheureusement pas tous les citer. Pardon d’être
parfois répétitif dans les partages FB, twitter et Pinterest mais j’ai encore
du mal à comprendre le mécanisme Facebook et le temps de présence d’un post,
original ou partagé. Certains lecteurs se sont plaints de ne pas tout voir, un
autre a mentionné un nombre de partages plutôt conséquent. Pour rester dans le coté
pratique, vous avez sur la possibilité de vous abonner par mail, de nous
envoyer directement des commentaires, à partir de la page du blog.

Merci encore
Haut de page